Follow:
Aventure, Décisions, Voyage

Gynécologie en Corée du Sud, comment ça marche ?

Dimanche, 17H et vous sentez que quelque chose ne va pas très bien en bas: si je vous dis qu’un cabinet, ouvert 7 jours sur 7, est prêt à vous accueillir sans prise de rendez vous, quelle serait votre réaction ? Bienvenue en Corée du Sud où la santé est la préoccupation majeure du pays.

Pilule, pilule du lendemain, MST, ce sont des préoccupations de tous les jours pour une femme. En Corée du Sud, il faut savoir qu’il existe des ” women clinic” (산부인과) un peu partout dans la ville, des cliniques privées avec des gynécologues prêts à vous recevoir mais également, comme en France, des services de gynécologie-obstétrie dans les hôpitaux. Pour cet article, j’ai décidé de vous raconter mon expérience dans une clinique pour femmes.

INTRODUCTION

Lorsque j’habitais en Corée du Sud, je suis allée dans une ” women’s clinic” située à Sinchon à Séoul: Apple Women Clinic ( 신촌애플산부인과 ). Il est possible de venir sans rendez-vous et le temps d’attente n’est généralement pas long. Terminés les papiers et les crayons, pour vous enregistrer dans la base de données il vous suffit d’entrer vos coordonnées et votre date de naissance sur une borne qui se situe à l’entrée de la clinique. En général, il vous faut expliquer brièvement la raison de votre venue à la secrétaire. On vous fait ensuite attendre dans une superbe salle d’attente. Impossible de s’ennuyer ici : télé allumée, internet, magasines, café, bonbons, gâteaux et thé sont à votre disposition.

La clinique est ultra-moderne et extrêmement propre :

Crédits: Apple Clinic

PRENDRE RENDEZ-VOUS

Pour prendre rendez-vous, il est possible d’appeler la clinique mais également de réserver sur internet et également via l’application INDISPENSABLE kakaotalk: pour cela il suffit d’ajouter leur ID et de communiquer avec eux ( ingénieux n’est-ce pas ? ). Cette application vous permet également d’obtenir une consultation avec un gynécologue qui répondra à vos questions le plus rapidement possible. Dans tous les cas, vous n’avez pas à attendre trois mois avant d’obtenir un rendez-vous et on vous aide même via les réseaux sociaux !

Le plus simple est de venir à la clinique et d’attendre 10 minutes tout au plus votre médecin.

CONSULTATIONS

Dans un premier temps, le gynécologue vous reçoit dans son bureau afin d’échanger avec vous sur le problème. Suite à cela il vous invite à vous changer dans une petite salle: une jolie jupe fendue et des chaussons vous sont fournis.

Derrière la petite salle se situe la salle de consultation avec les appareils derniers-cris. Dans cette clinique ( et toutes les autres je pense), les médecins utilisent l’hystéroscopie permettant de visualiser l’utérus grâce à un hystéroscope (une mini-caméra quoi) : c’est l’occasion pour vous de découvrir en direct votre … utérus ! Entre nous, la première fois que j’ai vu mon “chez moi” j’ai vraiment cru que j’allais tomber dans les pommes mais avec le temps on s’y fait.La gynécologue peut également réaliser des tests MST pendant la consultation: plus besoin d’aller au laboratoire et d’attendre encore un mois. Les résultats vous sont donnés en général une semaine après et il est courant de les recevoir … par textos .

Une fois votre consultation terminée, il est temps de payer. Une consultation vous coûtera environ 15 euros ( c’est beau hein ? ).

ORDONNANCES

Ici les médecins ne prescrivent pas de boîtes de médicaments entières mais les sélectionnent au nombre exact dans des petits sachets individuels et en fonction de votre cas: matin, midi, soir ( ici pas de gâchis ! ). Et pour faciliter le tout, il vous suffit de descendre un étage pour trouver la pharmacie et acheter vos petites pilules.

EN PARLANT DE PILULE ...

Pas de panique, en Corée du Sud, pas besoin d’ordonnance pour obtenir la pilule et celle-ci ne vous coûtera pas un bras . Il vous suffit d’aller à la pharmacie et de demander “피임약” prononcée “pi-im yak”. La pilule la plus commercialisée en Corée est la Mercilon.

Malheureusement, ce n’est pas la même histoire pour la pilule du lendemain qui nécessite une ordonnance ( allez trouver la logique dans ce plan de prévention ! ). Je vous propose de lire cet article qui aborde ce problème actuel.

Je vous rappelle que l’avortement est illégal en Corée du Sud : ” Le ministère sud-coréen de la Santé a annoncé la mise en place d’un numéro spécial pour que les citoyens puissent dénoncer les femmes enceintes et les médecins violant la loi.” , article datant de 2010. Autant vous dire que pour obtenir la pilule du lendemain, il est très fréquent de ‘recevoir’ une morale de la part du médecin.

INFORMATIONS

APPLE WOMEN CLINIC 애플산부인과

Station Sinchon sortie 3

Building 앨리트 BD ( au dessus du MacDonald), 10e étage

Leur site en Coréen

Et vous, êtes-vous déjà allées chez un gynécologue en Corée du Sud ? Racontez moi votre expérience !

 

Share:
Previous Post Next Post

You may also like

2 Comments

  • Reply Pucheu

    Bonjour mycosyseoul,
    Est-ce que dans cette clinique pour femmes ils parlent en Anglais ?
    Merci

    20/07/2017 at 01:27
    • Reply mycosyseoul

      Bonjour !
      Les secrétaires ne parlaient pas Anglais , en revanche la gynécologue se débrouillait bien. Bien sur ça remonte à 7 ans, ils ont peut-être du personnel parlant Anglais maintenant.
      Bises

      20/07/2017 at 13:38

    Leave a Reply